Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://savoirs.cames.online/jspui/handle/123456789/786
Titre: Les accidents vasculaires cérébraux au C.H.U. de Bouaké : étude rétrospective de 139 cas
Auteur(s): Abogo, Kouadio Célestin
Douayoua-Sonan, Thérèse
Mots-clés: EPIDEMIOLOGIE
HEMIPLEGIE
AVC
AFRIQUE
Résumé: Ce travail est une étude rétrospective réalisée à partir de 139 dossiers d'AVC colligés du premier Janvier 1998 au 30 Juin 2002 au service de neurologie du CHU de BOUAKE. Les AVC-I représentent 45,45 % de l'échantillon contre 35,23 % pour AVC-H. Les aspects tomodensitométriques normaux et mixtes ont des taux respectifs de 13,63 % et 5,69 %. L'âge moyen des patients est de 60,22 ans et 23,05 % des AVC surviennent chez les sujets jeunes « 50 ans). Il y a une prédilection pour le sexe masculin avec un sex-ratio de 1,24. Le groupe ethnique prédominant est le groupe KWA (61,29 %). Les principaux facteurs de risques identifiés sont : - L'HTA dans 79,86 % des cas, elle est irrégulièrement traitée dans 82,65 % des cas. La majorité des patients est hypertendue connue depuis plus de cinq ans - L'alcool : 25,18 % - Le tabac : 24,46 % - Le diabète sucré : 20,86 %. Elle est irrégulièrement suivie dans 61,90 % des cas - Cardiopathies emboligènes : 20,14 %. Le taux de mortalité par AVC est de 11,51 % avec une prédilection pour les sujets âgés : 87,5% contre 12,5 % de sujets jeunes (50ans). En cours d'hospitalisation, le traitement antihypertenseur est le traitement étiologique le plus prescrit: 74,82 % suivi des antiagrégants plaquettaires 28,06 %. Le délai moyen d'hospitalisation est de 13,1 jours et à la sortie 58,27 % des patients ont vu leur état s'améliorer.
URI/URL: http://savoirs.cames.online/jspui/handle/123456789/786
Collection(s) :Mémoires soutenus

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
CS_06399.pdf5,01 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.