Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://savoirs.cames.online/jspui/handle/123456789/203
Titre: Incisives et canines permanentes du sujet mélanoderme africain : étude biométrique et intérêt en implantologie orale
Auteur(s): Amantchi, Daniel
Angoh Yapo, Jean Jacques
Mots-clés: Implants
Racines
Chirurgie
Incisives et canines
Odontométrie
Africain mélanoderme
Caucasien
Morphologie dentaire
Date de publication: 23-déc-2010
Editeur: Université de Cocody
Résumé: La détermination des mensurations corono-radiculaires des incisives et canines permanentes du sujet mélanoderme africain, en vue d’identifier les caractéristiques biométriques dentaires, de déterminer le dimorphisme sexuel et enfin d’établir la relation avec la géométrie des implants oraux de commerce, nous a conduit à sélectionner 373 dents saines et matures dont 192 dents maxillaires et 181 dents mandibulaires. Ces dents ont subi différentes mensurations coronaires et radiculaires qui ont permis d’effectuer un certain nombre de calculs géométriques qui nous a permis de déterminer des modules et indices. Il ressort de l’analyse des résultats, les conclusions suivantes. D’une façon générale, pour toutes les dents au maxillaire, le diamètre coronaire mésio-distal moyen des incisives et canines est de 7mm, tandis qu’il est de 5mm à la mandibule. La longueur radiculaire moyenne des dents au maxillaire est de 13mm et de 11mm à la mandibule. Le diamètre cervical radiculaire moyen est de 5mm au maxillaire et de 4mm à la mandibule. La comparaison des mensurations dentaires permet de montrer des mensurations coronaires et radiculaires des incisives et canines du sujet mélanoderme africain plus importantes que celles du sujet caucasien. Les dimensions coronaires et surtout le module coronaire discrimine mieux le genre. Enfin, l’analyse des mensurations radiculaires du sujet mélanoderme africain nous a permis d’établir la relation avec les caractéristiques géométriques des implants oraux. Les dimensions coronaires et surtout radiculaires des incisives et canines du sujet mélanoderme africain, généralement très importantes, imposent le choix de la géométrie des implants de moyen à gros diamètre. En tout état de cause, ce sont les conditions cliniques et surtout l’anatomie coronaire qui doivent guider le choix de la géométrie de l’implant à utiliser.
URI/URL: http://savoirs.cames.online/jspui/handle/123456789/203
Collection(s) :Thèses soutenues

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
CS_04332.pdf3,18 MBAdobe PDFMiniature
Voir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.